Evaleon, un monde sur lequel vous apprendrez à vivre d'une manière ou d'une autre. Suivre des cours dans une école militaire ou vivre une vie normal de ce monde !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hirvin VonIrir

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : Fumeur, Grincheux, Sensible
Citation : Ne laisse jamais tomber.
Date d'inscription : 21/08/2016

MessageSujet: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Jeu 10 Nov - 1:47

Premier cours de l'année, à ma grande surprise, Dimitri m'avait nommé professeur principal des premières années de Perce-Ciel. Je n'ai eu qu'une seule question suite à cette décision de mon très grand ami. « Pourquoi les traumatiser dès leurs arrivées ? »

Après une discussion d’une dizaine de minutes avec, je finis par accepter. Soit, au moins, ils auront la couleur dès leurs premiers pas ici, je suis le professeur sévère et Perce-Ciel n’est pas un endroit où glander et bon vivre font partit de la même famille.
Afin de ne pas être surpris par la nature de leurs pouvoirs, je pris chaque dossier que j'épluchais avec le plus grand sérieux. Je trouve cela bien important de connaître le visage de chacun et mettre un nom dessus, ainsi que d’identifier les besoins. Après tout, ils devront avoir des entraînements adaptés, que ce soit avec Sloan de manière individuel, qu’avec moi qui m’occupera plus de la cohésion de groupe ainsi que de les aider à canaliser ce qui peut être pour certain un handicap.

Assis sur la branche d’un arbre, mon grand chapeau voilant mon visage d’ombre, je révisais chacun des dossiers en fumant une cigarette. Il était tôt dans la matinée, au moins une bonne heure avant les cours et pourtant, je m'étais habillé léger. Aujourd'hui, je m'étais habillé avec une chemise blanche, un pantalon noir et mes bottes de militaire, nul besoin de décrire les chaînes et piercings visibles que je porte sur moi, j'en ai beaucoup.
Je répétais de ma voix grave les prénoms, les pouvoirs, les visages… J’avais une maîtrise quasi-parfaite de mes élèves désormais, aucun moyen que je sois surpris de ce côté-là. Il était tant de descendre de mon perchoir et d’aller donner la toute première leçon de ma classe. Je sens que je vais m’amuser, de bon matin. Teste sportif ! Je vais juger les nouvelles recrus façon « Sharkvin ».

J’arrivais posément au terrain de foot, étant donné la superficie de la zone, je n’aurais aucun mal à chronométrer, faire courir, tester… Il était huit heures trente, je voyais arriver timidement la petite troupe à moi qui avait été présenté un jour plutôt lors de la rentrée des classes, mais il n’avait pas pu me voir, le meilleur reste pour la fin après tout.

" Bonjour à tous, je suis votre professeur principale, Hirvin VonIrir. Je suis le professeur de sport de cet établissement et c’est moi qui vais vous suivre tout le long de l’année. Tâchez d’être sympathique entre vous et de respecter les règles de Perce-Ciel. Avec moi, vous ne saurez pas coller en permanence si vous faites les cons, c’est ici, en sport ou en travaux d’intérêt que vous repenserez à vos conneries et croyez-moi, je suis très imaginatif quand il s’agit de punitions. "


Je regardais le visage de la troupe d’élève qui me faisais face, certains étaient flippés, surement à cause des anecdotes sur moi racontées par d'autres élèves plus agés ou par mon discours tenu d’un ton très strict. Il faut dire qu’ici, les gens redoutent plus mon sourire que ma mon visage respirant la gentillesse... C'est un sarcasme.

" Bon. Je vais procédez à l’appel. "


Je passais tous les noms en revus sans même avoir le nez dans une liste ridicule, je me contentais de les regarder en les appelants. Cela en surprenais plus d’un d’ailleurs, car ils étaient plutôt habitués au collège à des professeurs peut sûr d’eux, nez dans leurs fiches à solliciter presque avec angoisse les élèves. Pas de ça ici, pas de ça à Perce-Ciel.

" Scydella Layn… Scydella Layn ? "


Les élèves s’écartèrent un peu avec interrogation, me laissant une fenêtre de vision sur la petite nouvelle qui s’était totalement reculé par rapport au reste du groupe.

« Hey, le fantôme dans le fond. Quand je t'appelle tu réponds présente. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scydella Layn

avatar

Messages : 4
Ton perso en 3 mots. : Un livre fermé.
Citation : Si tu n'as pas la clé... Laisse tomber.
Date d'inscription : 09/11/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Jeu 10 Nov - 2:09

Il était déjà six heures du matin, Scydella était debout depuis une bonne heure, déjà prête, oui… La jeune fille avait prit sa douche et son petit déjeuné seule comme souvent. Après tout sa famille n’avait pas de temps à perdre avec elle, elle qui n’était qu’une fille. Bonne à marier sûrement… Ou pas. Enfin qu’importe cela, elle vint à attendre que l’heure tourne en lisant un livre, un roman sur l’amour entre un soldat et sa reine. Le livre s’intitula : « La guerre de coeur. » C’était sûrement la troisième fois qu’elle le lisait, pour voir et essayer de se mettre à la place des deux protagonistes de son livre, alors que les sept heure du matin sonna, Scydella vint à prendre ses affaires, le mot du médecin comme quoi elle n’avait pas à faire sport. Pour elle se papier était essentiel, bien que en réalité elle pouvait faire du sport, le médecin avait succomber à la forte volonté de ne pas faire sport de la demoiselle. En y réfléchissant, il fallait dire qu’elle était non loin d’une forme de dépression, son passé venant souvent refaire surface quand on lui parlait de sport. Bien qu’elle se mit en route, sur le chemin elle ne prenait pas les transports en commun, ce qui lui fit une bonne heure de marche. La marche était un sport en soit non ? Alors pourquoi en faire plus ? Complètement inutile.

Arrivée à Perce Ciel, la demoiselle vint à déposer ses affaires dans son casier, gardant juste avec elle son livre, ainsi que le mot de dispense. Continuant de lire son livre, elle attendait que l’heure de cour sonne. Premier cour, sport. Il ne lui fallut attendre qu’une petite vingtaine de minutes, ainsi cela sonna et Scydella suivit les gens de sa classe, se mettant à une bonne distance pour ne pas trop les approcher. Choix personnel de ne pas approcher ses compagnons de classe. Enfin pour elle… C’était des harceleurs potentiels. Le professeur sembla déjà les attendre, bien entendu Scydella elle, resta assez éloignée, laissant le prof et les autres entre autre. S’enfermant dans son petit monde que nul ne se devait de trop approcher. Lisant tranquillement son livre, le même depuis quelques jours. Ce roman d’amour était déjà plus palpitant que les paroles strictes du professeur, qui plus est sembla être leur professeur principal. Bien sûr qu’elle écoutait, mais elle se moquait un peu de ça, l’information n’était pas importante sur le coup. Ce qu’il y avait de plus important était d’imaginer être la reine qui se doit de refuser l’amour du soldat à contre coeur. Cette histoire était si prenante… Bien qu’on sembla l’appeler elle n’en réagissait pas. Et puis, toute la classe devait être forcément présente pour que l’on s’acharne sur elle. Elle ne daigna pas redresser le regard vers le professeur, tournant la page de son livre poursuivant sa lecture, de plus si le professeur tentait de lui prendre son livre, elle fera mine qu’il lui a fait mal pour rien. Astuce à utiliser qu’en cas d’ultime recoure se disait-elle. Mais loin de là l’idée réelle de gêner le professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirvin VonIrir

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : Fumeur, Grincheux, Sensible
Citation : Ne laisse jamais tomber.
Date d'inscription : 21/08/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Ven 11 Nov - 1:55

Je voyais au loin, derrière la foule qui s'était tournée pour observer cette fameuse Scydella, qu'elle ne prêtait aucune attention à mes recommandations. Plongée dans son livre, elle se contentait de tourner les pages de manière silencieuse, totalement refermée sur elle-même. Aller lui rentrer dedans n'allait pas être la bonne méthode... Quand j'étais en première année ici, je me refermais totalement dans mes livres à l'idée même que quelqu'un viennent dans ma bulle m'y déloger brutalement, coupant toutes communications de manière indéfini.
Je ne pu retenir un soupire d'agacement, je passais à travers la horde d'élève qui s'écartait à mon passage pour arriver à la hauteur de la petite puis je croisais les bras en la toisant du regard sans aucun mépris. Je n'avais qu'à jeter un coup d’œil à son roman pour savoir de quoi il parlait.

" La guerre de cœur. C'est un très bon choix de livre, Hans Hermeti sait particulièrement poser la romance entre les deux personnages principaux et l'intrigue est insoutenable car très bien écrit... "

J'entendais derrière moi des chuchotages d'élève surpris de voir que je lisais se genre de livre, beaucoup de bruit, mais heureusement très peu d'acte. Ce sont des crétins, lire toutes sortes de livre, s'est savoir s'instruire et s'ouvrir à des nouvelles idéologies. Je dévorais se livre quand j'avais dans ses ages, Mary était ma reine et moi le soldat, je le lisais encore et toujours ainsi que beaucoup d'autre livre. Dans ma bibliothèque il y avait plusieurs livres de cet auteur, car je trouve sa façon d'écrire très sympathique et malgré ses titres à l'eau de rose, ce qu'il se cachait dans ses récits étaient bien plus que ça.

Je fis signe à la classe de se taire puis je poursuivais.

" Je te conseil un livre très peu connu de l'auteur. L'amour n'a pas de titre. Néanmoins, ici tu es en cours de sport, pas de lecture, alors je te prierais de respecter les règles et de répondre présente à l'appel. Je me suis bien fait comprendre ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scydella Layn

avatar

Messages : 4
Ton perso en 3 mots. : Un livre fermé.
Citation : Si tu n'as pas la clé... Laisse tomber.
Date d'inscription : 09/11/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Ven 11 Nov - 2:20

Une ombre sembla se rapprocher, mais bien qu’elle sache qui cela pouvait être, sa lecture n’en fut pas des plus dérangée, toujours à l’écoute, toujours oui. Mais ce ne fut pas pour autant qu’elle daigna répondre, après tout peut être que le professeur pourrait trouver cela blessant qu’une fille de quinze ans le remette à sa place par rapport à l’histoire du livre, les secrets qu’il renferme. En fait à écouter le professeur il sembla bien connaître le livre. Scydella de son coté le connaissait par coeur mais le lisait toujours. Bien, il était peut être temps pour elle d’essayer de s’éclipser encore plus dans son livre pour éviter d’être de nouveau déranger, d’ailleurs, elle ne tenait réellement pas à faire connaissance avec les camarades de sa classe. C’était pour elle un peu difficile, pas impossible, hors elle n’avait pas la motivation d’aller vers eux. Rare devaient être ceux partageant le même centre d’intérêt qu’elle. La plus part chercheraient parmi les garçons à se la jouer beau gosses pour essayer d’appâter les filles, pour les filles, ce serait peut être plus le genre à parler de tout et de rien. Des files de conversations inutile sûrement. Et ça elle ne voulait pas essayer. Son coeur resta intouchable, pas une parole ne sembla l’affecter, si bien même que le professeur avait rappeler qu’ils étaient en cour. Sur ce détail, oui elle finissait sa page, alors qu’elle ferma délicatement son livre après avoir placée son marque page… Ce ne fut pas un mot qu’elle déclara, restant muette face à la situation, bien que ce soit assez dérangeant et effrayant d’être face à se professeur que des aînés avaient nommés le croque mitaine. Pour elle ce qui était effrayant c’était les regards qui se posèrent sur elle alors qu’elle sortit simplement de sa poche un mot du médecin disant qu’elle ne pouvait pas pratiquer de sport.

Elle eut le temps de lire le mot, alors qu’elle sembla se tétaniser en un court instant, la demoiselle se sentit trahit, elle avait confiance en son médecin, mais là… Si on la trahissait par rapport à ses peurs et craintes, la demoiselle pouvait devenir tout autre. Lâchant des lors son livre, son regard resta sur le bout de papier, pas une larme, pas un mot. Sur le fond tout ce qu’elle voulait c’était de s’écrouler et de disparaître à jamais. Oui… A jamais, pourquoi ne pas le faire ? Scydella avait envie de disparaître pour le coup, ne pas avoir sport, lire son livre à nouveau… Le sport elle en faisait tout les matins pour aller en cour ! Pour elle c’était amplement suffisant, de plus c’était inutile pour elle de s’entraîner physiquement. Car tout ce qu’elle se récolterait à ses yeux, ce serait des coups, des rires et moqueries qu’elle ne pourrait réellement supporter ! Dans cet instant de silence, son regard se dirigea vers le sol, comme anéantie. Au dessus d’elle une lame sembla apparaître, oui. Elle ne voulait plus qu’on cherche à la trahir, tout ce qu’elle voulait sur le coup c’était en finir rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Harwick

avatar

Messages : 15
Ton perso en 3 mots. : One Punch Man
Citation : Mon poings. Tes dents. Une folle histoire d'amour.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Ven 11 Nov - 11:44

''Tu n'as aucune raison d'avoir peur, Liam. Tu es comme tous les autres, et tout se passera bien.''

Liam se repassait en boucle ces paroles que Lara lui avait dites la première fois qu'il avait tenté d'aller à l'école. Malheureusement, cette fois là, ça avait été un échec cuisant. Si bien qu'il avait du suivre des cours particuliers à l'orphelinat, par Lara d'ailleurs. Mais maintenant elle n'était plus là pour veiller sur lui, on la lui avait enlevée, et il commençait à paniquer. Et si ça se passait mal ? Après tout, il avait déjà 18 ans, mais il allait entrer en première année. Ses camarades de classes seraient tous plus jeunes que lui… Comment est-ce que ça allait se passer ? Est-ce qu'il ne risquait pas de se sentir exclu ? Se sentir mal à l'aise ? Allaient-ils le rejeter comme l'avaient fait les autres enfants de l'orphelinat ?

''Pas le temps de penser à toutes ces questions, Liam, tu dois aller en cours !'' se disait-il intérieurement sur le chemin qui devait le mener à Perce-Ciel. Il se le répétait inlassablement, afin d'essayer de calmer son angoisse. Mais rien n'y faisait, il était terrifié. Pas par l'école en elle-même. Pas par les rumeurs sur son professeur principal, mais par lui-même et les réactions qu'il pourrait avoir si tout ne se passait pas comme il le fallait. S'il s'embrouillait avec un autre élève ? S'ils en venaient à se battre ? Non, il ne devait pas. Il se l'était promis depuis la mort de Lara. Depuis ce jour où il avait découvert son pouvoir. Il ne devait jamais se battre, sa force était incontrôlable, surtout lorsqu'il perdait le contrôle de lui-même et qu'il entrait dans une colère noire. Il était trop dangereux pour les autres lorsqu'il s'énervait.

Mais si on l'embêtait ? Si on le frappait ? ''Si on en vient à me frapper, je n'aurais qu'à encaisser… je fais ça bien depuis que je suis tout petit, j'en ai tant encaisser … ce ne sont pas quelques coups de plus qui me feront plier. Je ne dois pas me battre, je pourrais gravement blesser quelqu'un, voire le tuer… je ne suis pas un monstre, je ne suis pas un meurtrier, je suis un jeune garçon comme les autres.''

Sans qu'il ne se rende compte de la durée du trajet, Liam avait fini par atteindre sa destination finale : Perce-Ciel. Cette académie si prestigieuse à laquelle il avait accès suite à une opportunité inouïe. Il resta un moment devant la grille d'entrée ouverte, regardant les bâtiments qui composaient cette école si renommée, puis déglutit bruyamment avant de franchir le pas que délimitait le sillon de fermeture de la grille creusé dans le bitume. Il sortit alors son emploi du temps de son sac à dos, puis regarda où il devait se rendre. Premier cours : éducation physique et sportive. Bien, directement les deux pieds dans le plat avec Mr VonIrir, le professeur de sport de l'école.

Liam en avait beaucoup entendu parler. On le surnommait de bien des façons : Sharkvin, le croque mitaine … que des surnoms adorables qui laissaient deviner ô combien il devait être bon vivant et agréable envers ses élèves comme professeur … Liam adorait ce genre de sarcasme, c'était son arme de prédilection, avant de devoir en venir aux mains. Bien sûr, il n'en venait jamais aux mains, il savait pertinemment qu'il était bien trop dangereux pour son adversaire que cela arrive. Seulement, cours de sport … Espérons qu'il ne le fasse pas taper dans un ballon ou frapper dans un sac, auquel cas l'orphelinat recevrait dès le premier jour d'école de Liam une facture pour dégradation de matériel, et Liam récolterait sans doute des heures de retenue … idéal pour commencer l'année sur les chapeaux de roues.

Liam se dirigea donc vers le terrain de foot, là où devait se dérouler son premier cours. Il y retrouva le reste de sa future classe, et comme il s'y attendait, il faisait tâche. Il était le seul adolescent de 18 ans au milieu de gamins de 15/16 ans. Il les dépassait presque tous d'au moins une tête en taille, et cela commença déjà à le mettre mal à l'aise. Mais il prit son courage à deux mains et resta le plus impassible possible.

Le professeur arriva peu de temps après, et fit l'appel sans la moindre liste, uniquement en se remémorant les noms et prénoms de chaque élève. Cela surprit énormément Liam, qui trouva un tel acte assez étrange venant de la part d'un professeur qui est censé mépriser ses élèves et les torturer durant ses cours. L'appel se déroula sans encombre jusqu'à un certain nom : Scydella Layn. Aucune réponse. Le professeur appela une seconde fois, et alors tout le monde s'écarta pour laisser voir une jeune fille perdue dans son livre, ignorant royalement le professeur. Ce dernier s'avança alors, et après un échange assez peu orthodoxe sur le livre que lisait la prénommée Scydella, cette dernière se mit à pâlir en tendant un mot au professeur.

Liam observa la scène. Au début, il s'était dit qu'il allait attendre qu'elle passe, mais il remarqua alors quelque chose. Au dessus de la jeune fille, une lame, une épée se matérialisa. Ni une ni deux, Liam fonça vers la jeune fille. Il vit la lame s'abattre, prête à embrocher Scydella. Avant même que n'importe qui ne puisse réagir, Liam accéléra, écarta violemment le professeur d'un violent coup d'épaule qui l'envoya s'écraser une dizaine de mètres plus loin, bondit et tendit la main pour saisir la lame. Grâce à son élan, il parvint à l'empêcher ne serait-ce que d'effleurer la jeune fille, et atterrit trois mètres derrière elle. Il prit alors la lame dans ses deux mains et la brisa comme s'il s'était agit d'une branche de bois mort.

Son coeur battait la chamade, alors qu'il levait les yeux et regardait le reste des élèves. Tous le fixaient avec une certaine peur dans les yeux. Il se tourna alors vers le professeur, se rendant compte qu'il l'avait tout bonnement frappé et envoyé à plusieurs mètres. Il devint alors blanc comme un linge, quelques gouttes de sueurs commencèrent à perler sur ses tempes tandis qu'il le regardait se relever et venir vers lui. Il commençait sa scolarité sur les chapeaux de roues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia WhiteWing

avatar

Messages : 8
Ton perso en 3 mots. : là-bas au fond à gauche !
Citation : Je suis la fille la plus rapide au monde !
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Sam 12 Nov - 13:11

Après des vacances à s’entrainer plus durement à marcher correctement avec sa mère et sa sœur, et à profiter avec elles aller dans une plage pour faire bronzette. Alicia n’avais pas fait attention que la rentré pour les troisièmes années était à neuf heure. Alicia c’était réveillée un peu précipitamment speedait pour prendre son petit déjeuné, s’habillé et partir à la vitesse supersonique à Perce-ciel.
Arrivée en avance elle croisa tous les premières et secondes années et très peu de ses camarades, et très peu quatrièmes et cinquièmes années. Elle se mettait avec ses camarades et commença papoté. Les élections des déléguées qui entrent autres, pour Alicia était couru d’avance qu’elle allait être élu, par rapport à ses excellents résultats et par rapport à sa popularité qui reste en hausse.

Maintenant le sujet des rumeurs qui fuse comme des trains, la première est belle et bien le nouveau professeur principal des premières années, étant le ‘’Sharkvin’’ alias le Professeur Hirvin, Alicia se remémora les premiers exercices que le professeur lui fessait faire. C’était très douloureux, car elle pensait vraiment qu’elle redevenu un rat de laboratoire, mais au fil du temps sa devenais de moins en moins difficiles de marché, car avant marché était devenu très compliqué par rapport à ce qu’elle a vécu.

Après la séance de papotage, Alicia aurait voulu voir Hirvin en mode Prof. Principal, et elle partit en marchant. Le temps était magnifique, il n’y avait que très peu de vent idéal pour faire un jogging, Alicia s’arrêta au-devant du terrain de sport, elle tomba sur la scène où, un élève en particulier qui fonça pour prendre à ce qui semblait être une épée Damoclès au-dessus d'une fille qui lisait tranquillement sans qu'il y ai quoi que ce soit qu'il l'a dérange, malheureusement pendant sa course il projeta le professeur Hirvin.

Le temps était presque ralentit, Alicia courra pour faire ralentir la projection du professeur. Alicia l’arrêta à quelque mètre et elle en a même profité pour lui remettre ses lunettes, elle regarda le professeur pour voir s'il allait bien.  Regardant la fin de la scène, le garçon en question brisa la lame qui était au-dessus de la fille, ces autres camarades le regardant faire.

- Sacrés première année !
Qu'elle lâcha à voix basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirvin VonIrir

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : Fumeur, Grincheux, Sensible
Citation : Ne laisse jamais tomber.
Date d'inscription : 21/08/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Dim 13 Nov - 16:20

La jeune fille restait muette face à moi, mais au moins, le message était passé. Par respect pour mon cours, elle ferma le livre doucement après avoir pris soin de placer le marque page dedans. Doucement, elle saisit dans sa poche un mot, qui une fois déplier me fut tendu. Bien évidemment, après avoir pris le temps d'observer la scène, je pris ce papier qui semblait être un certificat médicale.

Rah l'écriture des médecins, c'était bien quelque chose à déchiffrer ! Ses abrutis, bien que diplômé, auraient besoins de retourner en classe de CP pour apprendre à faire des phrases lisibles aux yeux de tous bon sang ! C'est pas compliqué de marquer « Cette fille cherche toujours la moindre excuse pour ne pas pratiquer le moindre sport, je vous en laisse la charge, elle est en état de pratiquer le moindre sport. » ! Oh wait attends... Je me concentrais plus sur la feuille que sur l'écriture soudainement. Elle ne voulait pas pratiquer le moindre sport ? A voir l'état d'agacement dans le mot du médecin, Scydella devait avoir l'habitude de demander à tire-larigot des certificats médicaux pour en faire le moins possible. Je crois que je vais avoir besoin d'explication.

Alors que je rangeais la feuille en la repliant dans ma poche, je voyais se créer au dessus de sa tête baissée une large épée qui ni une, ni deux s'abattit sur sa tête.  J'eux un gros coups d'adrénaline en voyant avec stupeur cette scène, je voulus bondir pour donner un coup à l'épée afin de la faire changer de trajectoire, mais au moment de projeter mon poing dessus, alors que mes pieds se décollaient doucement du sol, je fus bousculé avec une telle force que j'en fus éjecté à plusieurs mètres.

Je sentis une force avoir stoppé brutalement ma projection en prenant soin de rediriger mes lunettes rouges sur mon nez, tout ce fit en quelques micro-seconde, temps que j'avais moi-même pris pour avoir appuis sur ma main afin de faire basculer mon corps en arrière pour ralentir pour retrouver appuis sur mes pieds et éviter la chute, une fois que mon salto-arrière fut proprement exécute, je pus ralentir d'autant plus ma projection tout en stabilisant mon équilibre. Quand je fus arrêté, laissant la trace sur la pelouse de mes bottes à plusieurs mètres de mon élève à tendance suicidaire, je pu voir un autre élève, probablement celui qui m'avait poussé pour casser l'épée au dessus de Scydella. Je me redressais doucement, aidé par une élève de troisième année qui me regardait avec une légère pointe d'inquiétude. Alicia WhiteWing. Une étudiante qui a comme capacité de décupler sa vitesse de manière astronomique.

C'était fort aimable de sa part d'avoir ralentit sa course, mais sans le vouloir, elle m'avait retenu par le bas du dos, je l'ai sentit au choc brutale dû au changement de vitesse et du coup, j'en ressentais la douleur. Quand je fus relevé, je lui frotta gentiment ses cheveux en bougonnant avec un peu d'agacement.

" Merci La Speed, je crois que la première année va très vite me les pomper si ils sont tous comme-ça. "


Alicia pouvait être fière, malgré l'air agacé de mes mots, j'étais en réalité très fière d'elle. Je n'aimais juste pas le montrer. Je m'éloignais alors de mon point d'arrêt, lui faisant un signe de tête comme quoi elle pouvait resté assister au cours si elle avait le temps. J'arrivais alors à la hauteur de mes deux dissidents d'élève, le visage froid et très sévère.
Gardant un ton en rapport à l'expression de mon visage, je dis à la classe.

" Le spectacle est terminé. On commence l'échauffement. Vous allez courir autour du terrain pour vous dégourdir. "

Une élève me dit alors avec une voix un peu timide.

" Combien de tour ? "

" Des tours jeune fille ? Courez et illico. " Les élèves se mirent alors en route, je tournais le regard vers les deux autres jeunes gens. " Vous deux, vous rester avec moi. "


Je m'étirais en faisant craquer le bas de mon dos, ce qui eu pour effet de me faire pousser un profond soupire puis avec un regard dès plus sévère je m'apprêtais à leurs remonter les bretelles tout en restant attentif à ma classe.

" Liam Harwick, j'avais la situation en main. Tu as qui plus est utilisé ton pouvoir contre un professeur, c'est une faute grave. Ne t'attends pas à un entrainement dès plus simple pour toi, tu n'arrives même pas à contrôler ta force à 18 ans. Imagine si tu n'aurais pas réussi à prendre l'épée à temps, qu'avec ta force tu n'aurais pu décoller les pieds du sol et qu'en blessant ta camarade en la repoussant comme tu l'as fait à moi, tu te serais pris l'épée dans le crâne. Est-ce que tu y a pensé ?! Liam, à la fin de la journée, je veux que tu ailles me voir ici, au terrain. Nous avons à discuter toi et moi. Maintenant, tu files t'échauffer avec les autres et de se pas ! "


Je regardais les autres élèves faire le tour du terrain, certains papotaient en marchant, je les fis immédiatement bouger rien qu'à la parole.

" Chaque tour que je ne vous verrez pas courir sera un tour supplémentaire en punition, en fin de journée. Je suis bien claire ? "

Alors que les élèves se remirent à courir sous le coups de la crainte, je bougonnais avant de reposer mon regard sur Scydella, l'élément déclencheur à toute cette pagaille générale.

" Scydella, j'ai lu le mot de ton médecin, j'aimerais avoir des explications quand à ton comportement. Tu te rends compte de ce que tu as fait ? Dans un geste dès plus égoïste, tu as faillis imposer à ta classe une tentative de suicide et ne fait pas passer se geste pour une mauvaise manip' de tes pouvoirs, je connais se visage, cette posture et cette attitude...! Je ne connais pas ta vie, mais ne pense pas que d'autres élèves n'en connaissent pas une pire que toi, car c'est faux. C'est juste qu'ils gardent ça pour eux et que dans un trait de force, il continue de lutter pour réussir à mener une scolarité, une vie. Est-ce que tu crois sincèrement que c'est en restant seul, méfiante de tous que tu vas avancer ? Tu ne seras pas plus protéger en fuyant qu'en te battant. Je dirais même plus, bat toi, bat toi et tu verras que tes problèmes finiront par arrêter de te tourner autour. Ça prendra du temps, car la vie n'a rien de facile, mais tu y arriveras si tu t'en donne les moyens. Si tu te donnes la force de te relever. J'exige te voir après se cours, toi et moi devons avoir une discussion. Maintenant tu vas t'échauffer comme tout le monde. Je ne te demande pas de courir comme l'autre fusée là-bas, " je montrais alors Alicia d'un signe de pouce pour illustrer mes propos. " mais à ton rytme. Aller, file. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Maya

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Excellence absolue et inevitable
Citation : On peut toujours faire plus
Date d'inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Dim 13 Nov - 16:44

La rentrée. Journée stratégique si il en est, et dieu sait qu’il y en a, pour Dimitri.
C’était en ce jour que, le directeur, devait étudier les élèves et déterminer leur niveau. Ainsi il saurait qui était déjà d’un bon niveau et devrait être d’un excellent niveau après un long travail pédagogique, et qui est d’un niveau plus moyen et devrait être d’un excellent niveau après un plus long travail pédagogique.
Il avait commencé une fois les dossiers des élèves de première année reçus, ses rapports stratégiques que devait suivre chaque professeur en fonction de chaque élève. Ainsi que l’ensemble des études statistiques correspondants aux dossiers scolaires de chaque élèves, et donc des points forts, faibles, et capacité non étudiée qui pourrait aider à améliorer le niveau au cours de l’année scolaire.
Il avait fait imprimer le fruit de son dur travail, a l’imprimeur officiel de l’école, pour ainsi pouvoir les faire relier de la manière la plus excellente possible.
En somme les vacances d’été dans la résidence d’été secondaire de la famille, n’avaient eu de vacance que le nom.

Le matin il s’était levé à 4heures37, hélas donc avec 7 minutes de retard, et avait commencé sa journée par la relecture complète de chaque dossier pour éviter toutes erreurs. Une fois sur de lui, il était 6heure moins trois, il partit donc dans la salle d’entrainement pour faire ses exercices matinaux.
Puis à 7heure, il prit une douche, enfilât ses vêtements habituels, à savoir, un pantalon blanc classique, avec une chemise a manche courte blanche elle aussi, avec par-dessus son aube de directeur, toujours blanche.
Il prit son repas à 7heures20 comme prévus et partit, de l’hôtel particulier en centre-ville, après s’être brossé les dents, à la demie.
Son chauffeur le déposât, dans la voiture du Lundi, soit une voiture de luxe grise chromée décapotable au style des années 50, devant la grille de perce-ciel.
Sur place il fit sortir les différents dossiers du coffre de la voiture par les équipes d’administration de classe 3, pour les faire distribuer aux équipes pédagogiques. Pour l’instant les professeurs n’avaient eu que les dossiers classiques, mais les piles d’information supplémentaires ne feraient aucun mal.
Une fois ceci fait il commençât son tour d’inspection de rentrée. Il vérifiât si les rapports sur la plomberie étaient justes, si l’ensemble des ampoules avaient été changée comme prévus, et si la rénovation annuelle des portraits directoriaux avait été bien terminée.
En soit c’était juste les parties de l’inspection qu’il n’a pas eu le temps de finir durant la semaine précédente.

-‘’Bien tout semble dans un ordre correct.’’ Se félicitât Dimitri à mi-voix dans les couloirs de son établissement.’’ Il ne reste qu’à faire le discours annuel aux nouvelles années, sur les valeurs de l’école.’’

Et c’est ce qu’il partit faire. Confiant, dans les couloirs désormais vide de l’institut, pour finir par sortir des bâtiments en direction du terrain de sport.
Il vérifiât sur le chemin que l’herbe était bien à la hauteur demandée par son ordonnance saisonnière, ainsi que les différents arbres du parc avaient été entretenus comme à sa demande.
Il relevât quelques imperfections, qu’il rangeât dans un coin de sa tête pour rédiger une réclamation une fois de retour dans son bureau.
Puis il arrivât enfin en vue du terrain, là il ne fit que passer de son pied les marques blanches des terrains.
Effectivement il était le directeur, mais pour que les membres de l’équipe pédagogique, qui refusait à appeler simplement professeurs, réussissent à imposer leur vision aux élèves, il fallait absolument ne pas les ridiculiser devant les élèves, donc ne pas leur couper la parole, ni s’imposer dans le cours. Tout en restant visuellement comme le supérieur.
Ainsi il attendit qu’Hirvin finisse ses déclarations.
Pendant ce temps, il put donc voir monsieur Harwick au centre de l’attention, et eu juste ce qu’il faut de temps pour voir Hirvin par terre, mauvais timing. Comme il est arrivé à ce moment, il fit perdre sa crédibilité au professeur.

Son rang de directeur lui donnant l’avantage d’avoir accès à chaque dossier et d’avoir passé au minimum quatre heures pour chacun d’entre eux, il reconnut l’élève Liam Harwick de première année de classe C, et dans son classement personnel catégorie 2.
Il plissât les yeux, se préparant à sévir, mais restât à sa place attendant.
Après quelques secondes les échauffements commencèrent et des élèves se mirent à tourner, ceux passant près de lui évidement ne reçurent qu’un calcul rapide de leur vitesse de la part de Dimitri, et évidement de l’insatisfaction sur le résultat de ce calcul.
Quand il vit qu’Hirvin avait résolu le problème, il avançât vers lui lentement laissant son aube de directeur trainer sur l’herbe. Pour sûr il ne lui manquait que la barbe.

Une fois à portée, il ne dit pas un mot, mais se suffit d’une fausse toux pour demander à Hirvin l’attention des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scydella Layn

avatar

Messages : 4
Ton perso en 3 mots. : Un livre fermé.
Citation : Si tu n'as pas la clé... Laisse tomber.
Date d'inscription : 09/11/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Lun 14 Nov - 12:51

Alors que pour elle sa fin sembla se faire, un jeune homme avait bousculé le professeur et chopé la lame pour la briser. Scydella ne comprenait pas pourquoi. Si elle en avait décidé c’était pour divers raisons, de plus, sa famille n’aurait rien dit. Après tout elle n’était rien. Juste une fille… Bonne à faire des gosses. Alors que le professeur avait été envoyé plus loin par le jeune homme qui sembla posséder une grande force, celui ci fut ralentis par quelque chose, ou plutôt quelqu’un, dans la situation il fallait admettre que Scydella tout du long n’avait fait que fixer le sol… Cela aurait été mieux pour elle d’en finir ici et maintenant, mais malheureusement ce n’était pas le cas. Ou peut être même heureusement ? Qui pouvait savoir…

Le professeur revint alors vers les élèves, ce fut alors avec une expression sévère et froide sur le visage qu’il ordonna aux élèves de faire des tours de terrains, une élève demanda le nombre… Mais la réponse fut des plus stricte, au bon avis de certains le professeur allait les faire courir jusqu’à épuisement, ce qui était logique pour connaître l’endurance de tous. Les plus sportifs allaient sûrement s’en tirer, mais pour les autres cela allait être la misère. Pauvres élèves, Scydella était consciente de ce qu’elle risquait, mais cela ne changea alors rien à ce qu’elle pensait. Des pensées simple et bien efficace pou rester dans la même ligne de conduite. Ce n’est pas en cherchant à forcer qu’elle arriverait à quoi que ce soit et peu importe le sens. A ses yeux, elle ne pouvait tout simplement pas faire ce que l’on attendait d’elle. Son pouvoir était dangereux, bien qu’elle le contrôlait encore avec un peu de difficulté, elle ne l’utilisait que dans certains cas de figure. Et le cas d’aujourd’hui pouvait se reproduire n’importe quand, ça personne n’oserait s’en douter. Mais quand on est trahis et que nos espoirs se brisent, le dernier espoir que l’on a… Est de choisir sa propre mort.

Des lors que celui qui l’avait sauvé de son choix de mort vint à se faire sermonner, elle n’offrit aucune réaction, par la suite elle resta néanmoins attentive pour savoir les prénom de celui qui avait interagit, Liam… Il devait être assez populaire celui là. Ou pas, en fait vu son âge il devait subir la moquerie des jeunes, mais qu’importe. Scydella en avait que faire, chacun ses problèmes pour le moment, le sien était important, c’était sa vie. Alors que le professeur termina son serment sur Liam, Scydella n’avait pas bougée du moindre millimètre. Plantée là depuis le début en fait. En ayant finit avec Liam, il vint au cas de la demoiselle. Les mots employés semblèrent dur de manière a lui faire réaliser certaines choses, mais Scydella ne répliqua pas, n’ayant pas non plus détourner le regard vers le professeur ou autre part, non… Son regard était toujours sur le même point et ne s’en détourna pas, en vérité bien qu’elle l’écouta. Rien ne l’affecterait. Pour elle c’était des raisons de plus de pouvoir partir, suffirait juste de trouver un lieu où personne ne la remarquerait. Le monologue du professeur se poursuivit, alors qu’il lui demanda d’aller faire des tours de terrain, de son coté elle ne voulait pas. Et ne pouvait pas pour le moment. Pourquoi ? Car de un elle n’avait pas la tenue appropriée et deuxièmement… Bouger n’était pas dans ses intentions. En vérité elle était de plus en plus troublée, car elle allait attirer les rumeurs sur elle, chose qu’elle aurait préférée… Ensuite, un élève avait faillit se blesser pour elle, acte complètement étrange pour elle. Mais d’autres chose la perturbée. Mais là elle ne cherchera pas à en parler.

Le directeur de Perce Ciel arriva avec le timing des plus parfaits. Pour elle… Elle n’eut pas à bouger que ce dernier fit comprendre au professeur de rappliquer les élèves ici. Sûrement pour faire un discoure, mais sur quoi ? La question était là, mais Scydella en la présence de se dernier du essayer de se reprendre, se relevant tremblante et pâle, peut être dû à une peur… Elle se tourna vers les deux adultes, il n’y avait plus qu’une chose à faire attendre les autres élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam Harwick

avatar

Messages : 15
Ton perso en 3 mots. : One Punch Man
Citation : Mon poings. Tes dents. Une folle histoire d'amour.
Date d'inscription : 21/09/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Ven 25 Nov - 22:07

''Pourquoi t'as fait ça, Liam ? C'était pas compliqué, non ? Ne pas attirer l'attention, ne pas faire de vague, ne pas se faire remarquer, passer le plus inaperçu possible, c'était si difficile ?''

Liam se mordait la lèvre de honte à l'écoute des réprimandes du professeur VonIrir. Et il disait vrai, absolument vrai. Si Liam n'avait pas réussi à sauter assez haut ? S'il n'avait pas pu saisir la lame ? S'il avait percuté la jeune fille au lieu de passer au dessus d'elle ? Sans nul doute que oui, la situation aurait été catastrophique. La jeune fille répondant au nom de Scydella aurait été cassée en deux et aurait sans doute finie para, voire tétraplégique, tandis que Liam aurait pu finir avec une épée dans le crâne.

Gardant la tête basse pendant que le professeur le sermonnait, il réalisa à quel point il était handicapé par son altruisme. En plus, il avait agressé un professeur. Bien qu'involontaire, son geste n'en demeurait pas moins grave, comme le soulignait ce dernier. Liam ruminait, il se sentait idiot. Il avait encore agit de façon impulsive, et cela avait causé plus de tort de que de bien. Enfin, au moins avait-il sauvé une vie, au détriment peut-être de sa scolarité qu'il avait pourtant eu tant de chance d'obtenir … Se faire renvoyer dès le premier jour, ce serait sans doute un record mondial.

Une fois le sermon fini, Hirvin lui somma d'aller courir, ce que Liam s'empressa de faire. Il s'en voulait. Il se sentait honteux, idiot et souhaitait pouvoir se frapper lui-même pour sa bêtise. Il se sentait pitoyable de ne pas être capable de contrôler son don alors qu'il avait deux à trois ans de plus que tous les autres élèves. Sa rancœur et sa colère étaient telles qu'il ne se rendit même pas compte qu'en courant, il prenait tellement appui sur le sol que ce dernier s'enfonçait légèrement à chacun de ses pas, créant à force de minuscules nids de poules dans lesquels les autres élèves se prenaient parfois les pieds.

Il ne savait plus depuis combien de temps il courait, il ne savait même pas si Hirvin avait fini de sermonner Scydella, il ne savait même pas si le cours était fini ou pas, mais il se focalisa alors sur la course, et uniquement sur la course. Mettant en action son don, il amplifia la puissance musculaire de ses jambes. Il n'allait pas à la vitesse du son, loin de là, mais pouvait à présent boucler un tour là où le reste des élèves n'en faisait que la moitié.

Liam courait à perdre haleine. Et pourtant, alors qu'il ne trouvait plus son souffle et qu'il haletait de plus en plus fort, il forçait ses jambes à toujours courir plus. Il repensait à tout ce qui venait de se passer. Il repensait à l'orphelinat, il repensait aux regards de ses camarades de classes. Les mêmes. Tous les mêmes, des regards terrifiés par sa force. À l'orphelinat, cette peur s'était rapidement mue en mépris et en haine. Combien de temps pour que cela ne se reproduise ici ? Combien de temps avant qu'il ne soit à nouveau rejeté par tout le monde ? Combien de temps avant qu'il ne commette d'autres erreurs comme celle-ci ? Comme le jour où il avait laissé son « mère » mourir ? Combien de temps avant qu'il ne perdre à nouveau le peu qu'il possède ?

Liam ne se sentit pas partir. La honte et l'embarras avaient rapidement laissé place à la peur, la solitude, la colère et la tristesse. Ses émotions s'étaient totalement emballées, mais il n'avait pas conscience de ce qui l'entourait.

Il continuait à courir, alors que tous les autres élèves s'étaient arrêtés à la demande d'Hirvin. Il n'entendait plus le moindre son, il ne sentait plus le sol sous ses pieds, il ne voyait plus le décor autour de lui, seulement la piste de course. Il courrait encore, et encore, jusqu'à finalement se prendre le pied sur quelque chose. Il avait trébuché dans un des nids de poule qu'il avait créé lui-même. Il tomba en avant, se retrouvant face contre terre et revenant à la réalité, se rendant alors compte que tout le monde l'attendait. Il rejoignit alors le reste du groupe la tête basse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirvin VonIrir

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : Fumeur, Grincheux, Sensible
Citation : Ne laisse jamais tomber.
Date d'inscription : 21/08/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Lun 12 Déc - 22:23

Cette classe... Je crois que c'est l'une des rentrés les plus mouvementés que j'ai eu à faire depuis mon début de carrière de professeur ici. Je n'allais pourtant pas me laisser aller, non, au contraire... Un défi de plus à relever pour le professeur VonIrir ! Il y a du travail à faire sur ses élèves, bien plus que je me le serais imaginer d'ailleurs. Perce-Ciel, est une école de prestige, de qualité, ce n'est pas pour venté mon lieu de travail, mais nous avons un bon corps enseignant, qui font du bon travail pour faire remonter la pente à des élèves.

Après avoir passé un savon à Scydella, je ne l'a voyais pas bougé. Elle se figeait dans le silence, semblant tremblante et pâle. Cette petite avait vraiment un souci et je me devais d'en parler à mes collègues pour établir un plan afin que nous puissions la remettre sur pieds. Je ne sais vraiment pas quel est la nature de son problème, une phobie sociale, un traumatisme...

J'entendis alors à côté de moi un raclement de gorge qui était loin de m'être inconnu, je me tournais vers mon meilleur ami qui se tenait à côté de moi, de son allure dès plus noble. Dimitri, mon vieil ami, tu as toujours eu se visage concentré, je voyais bien que tu voulais faire passer la morale de Perce-Ciel à mes élèves.

" Monsieur le Directeur. "


J'avais beau l'avoir en chef depuis plusieurs années, je m'y faisais pas, appeler un gars que je connais depuis tout petit Directeur me procurait une drôle de sensation. Néanmoins, cela ne se voyait nullement à mon visage, je me contentais de regarder mes élèves qui courait de manière catastrophique et désordonné puis de les appeler.

" Première année, en rang je vous pries ! Monsieur le Directeur souhaite s'adresser à vous. "


Ma voix stricte faisait son effet, je voyais toute ma classe arriver à ma hauteur, se mettant en rang devant moi et mon ami. J'observais que le rang était mal ordonné, normal pour des premières années, mais je savais que la critique de mon supérieur allait tombé et qu'il fallait que je le travail.

Dimitri et moi étions désormais face à la nouvelle génération d'élève de Perce-Ciel et quel génération avions-nous à supporter... Mon dieu, je crois que cette année va vraiment faire repousser les limites de l'imagination en matière de sanction à nos équipes d'enseignant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia WhiteWing

avatar

Messages : 8
Ton perso en 3 mots. : là-bas au fond à gauche !
Citation : Je suis la fille la plus rapide au monde !
Date d'inscription : 11/04/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Mar 13 Déc - 9:17

" Merci La Speed, je crois que la première année va très vite me les pomper s’ils sont tous comme ça. "
 
J’acquiesçait aux dires d’Hirvin, et il me fessait signe de rester, une occasion en or pour moi de pouvoir voir ce que vaut un peu les premières années. Je regardais un peu ce qui se passa par la suite, Hirvin m’a dit que je pouvais rester, une occasion pour moi de découvrir ce que vaut les premières années quoi que… j’pense que pour Hirvin c’était la première fois qu’il avait une classe avec un tel niveau de... bordel rien que se court promettais quelque rebondissement.

Le garçon avec le taux le plus élevé au niveau force brute s’appelait Liam Harvick, il paraissait beaucoup plus vieux comparé aux autres élèves. Mais au vu de ce qui s’est produit, les rumeurs vont fusés et j’pense que beaucoup vont le nommé La Brute.
La deuxième élève si j’avais bien entendu s’appelait Scydella, elle doit vraiment avoir un pète au casque pour avoir une tel envie de suicide. Hmm j’me dit que comme surnom, je vais lui donner Mme La Suicidaire.

Hirvin qui passait un savon sur ses deux-là, rhalala les nouveaux d’aujourd’hui de cette première année. Les élève se mirent à courir, je me déplaçais assez loin du groupe mais je restais pour surveillez. Liam avait une tel force qu’il fessait des nids poules, les quelques élèves qui se les prenaient et qui perdirent leurs équilibres à cause de ça, je venais les aidées à toute vitesse. Il n’y avait qu’une seule élève c’était Scydella, la seule qui ne courrait pas, «   le sport c’est la vie » me disais-je dans ma tête.

Le directeur Maya arrivait pour leur faire son discours de bienvenu, et Hirvin qui demanda à ce que les élèves se regroupe pour que tout le monde puisse entendre.

" Première année, en rang je vous prie ! Monsieur le Directeur souhaite s'adresser à vous. "

Sa voix stricte et autoritaire d’Hirvin avait eu un effet d’écho.
J’étais assise sur l’herbe derrière le groupe, en attendant l’heure de cours avec un prof’ qui ne fallait surtout pas embêter, de peur qui vous fasse un truc kung-fu militaire à la Van Damé, en tout cas j’imaginais bien le truc !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Maya

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Excellence absolue et inevitable
Citation : On peut toujours faire plus
Date d'inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Mer 14 Déc - 11:58

Une fois, enfin, l’ordre rétablis sur le terrain, Dimitri avança lentement, son aube frottant sur le sol la marquant légèrement de la terre du terrain.

Il se mit face aux élèves, rangés de manière médiocre, ce qui le fit tiquer légèrement.

« Merci monsieur VonIrir, Je suis navré d’interrompre votre cours ainsi. » Chose bien évidement fausse, mais qui marquait facilement le lien logique de respect entre lui et son subalterne.

« Bien, jeunes gens, au cas où vous ne me connaissez pas je suis le quatorzième directeur de l’Académie de Perce Ciel Dimitri Joseph Ivanova Wulberck Dordremac Maya le IVème. Vous devrez m’appeler Monsieur le directeur en toutes circonstances, et à chacune de mes entrées vous lever de vos sièges et vous incliner.

Je vous explique ces choses car, comme chaque année, 97% d’entre vous n’ont pas lu le règlement intérieur en entier, et donc on éviter les quarante-sept articles sur l’étiquette. Vous avez, évidement, droit à cette unique erreur durant votre scolarité, je ne suis pas sadique à ce point.

En revanche pour la vaste majorité d’entre vous vous devrez lire les sept cents cinquante-neuf pages d’ici trois heures, car vous êtes tous convoqué à votre premier examen.

Apres votre cours, vous devrez aller en amphithéâtre pour recopier mot pour mot, lettres pour lettres un article choisit en hasard. La moindre faute de copie entraine un zéro. L’examen étant de coefficient neuf, si vous avez zéro, vous n’aurez d’autre choix que d’avoir des résultats exemplaires à tous les autre modules.

Et si vous vous poser la question, oui vous êtes la première promotion avec ce test. »


Ouh le joli mensonge que c’était, évidement l’examen du règlement n’était pas à son premier coup d’essai. Il avait lieux tous les huit ans. Juste assez longtemps pour effrayer tous les élèves et que les nouveaux oublient.

Et parlant d’élèves effrayés, des chuchotements commençaient à se lever doucement. Des douces sonorités à l’oreille du directeur. La vaste majorité des élèves fonctionnaient sur un schéma simple :
Peur de l’échec -> travail
Il faut donc faire en sorte de passer cette étape au plus vite pour pouvoir traiter individuellement chaque cas ensuite.

Pour Dimitri la métaphore de la guerre était évidente. Première étape bombardement général de la zone. Instaurer un climat de peur dans le camp adverse et surtout briser les premières défenses. Ensuite grâce aux analyses parfaites exécutées au préalable, frapper précisément, toucher les points faible atteindre la zone sensible, manipuler l’adversaire pour le déplacer où il faut, retourner certains contre d’autre, en même temps les entrainer, et après quelques mois prendre le pouvoir, et instaurer ses lois.

Chaque promotion, chaque élève étaient une bataille, ou plutôt une guerre. Et chacune d’entre elles méritaient un succès parfait.


Il attendait maintenant qu’Hirvin remette de l’ordre dans ces troupes pour continuer son discours. Observant le chaos en face de lui d’élèves inexpérimentés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hirvin VonIrir

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : Fumeur, Grincheux, Sensible
Citation : Ne laisse jamais tomber.
Date d'inscription : 21/08/2016

MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   Mar 3 Jan - 23:00

Dimitri, cher ami, comme toujours tu fais une entrée dès plus démarqué. Il n'y avait pas à dire, cet homme avait la prestance et les épaules pour assumer son titre de quatorzième directeur de Perce-Ciel. Est-ce qu'à l'époque je me serais imaginé que mon meilleur ami et rivale allait devenir un si grand personnage ? Non, sûrement pas.

Les élèves me jugeait sévère, mais je pense qu'entre nous deux, c'était bel et bien Dimitri le pire... Relire toutes ses pages de règlement et en recopier un mot à mot... Non mais là... Je le trouvais peut-être un peu excessif avec cet exercice. Il devrait lâcher un peu de lest avec ses résultats et se concentrer plus sur la détermination de nos élèves. Certains élèves ne sont pas des têtes, c'est un faite. Tu auras beau leurs marteler une leçon, un exercice dans le crâne, avec tout les efforts du monde, ça ne passera pas. Et je sais de quoi je parle, j'en ai un comme-ça à la maison. Je pense qu'il faut prendre en compte les efforts qu'ils font et la détermination à s'accrocher de certain... Notre directeur l'oubli beaucoup trop souvent pour ses chiffres qui parfois n'ont aucun sens.

J'observais d'un regard sévère la bande de bleu qui était face à nous, je pense que cette année va être la plus mouvementée de ma carrière, j'ai eu une mise en bouche dès plus sportif pour me prouver cela. Bien évidemment, j'attendais la fin du grand discours de mon supérieur, voyant que certains élèves sortaient un peu du rang où était carrément là à discuter. Il est temps que Croque-Mitaine refasse surface et je le sentais bien quand aux regards agacer de mon ami.

" Enrik Brayer " Je désignais un des élèves qui semblait discuter dans les rangs. " Quand Monsieur le Directeur parle, il est de bon ton de garder le silence. Le prochain que je vois parler dans les rangs se verra faire le tour du terrain de sport en récitant le passage sur le respect du personnel de l’établissement et si un mot n'est pas correcte ils sera dans l'obligation de recommencer et ceux jusqu'à l'excellence de la récitation de celui-ci.
Bien. Je vais passer dans vos rangs et vous placer pour le premier jours afin que vous ayez les bonnes manières pour les prochaines fois. "

A mes mots, l'élève en question se raidit et se remit dans les rangs sans dire un mot. Je passais alors dans la horde d'élève et me permettait de les remettre en place pour faire en sorte que Dimitri ait face à lui un rang parfaitement arrangé puis je me remis au côté de mon supérieur, en position militaire, main dans le dos. Je lui fis alors un signe d’acquiescement de la tête avant de me remettre à observer les premières années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vous êtes nouveau ? Parfait... [PV : Alicia, Liam, Scydella](La speed, le brute, la fantôme)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Vous avez (1) nouveau message.]
» Vous avez UN nouveau message (Nolan)
» Vous avez un nouveau lézard. - Nekho Hélios N.D.
» « Lorsque ton passé t’appelle, ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire »
» Êtes-vous parfait, êtes-vous une enflure, êtes-vous mort, êtes-vous un super-héros ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evaleon :: Perce-ciel  :: L'extérieur :: Le terrain de foot-
Sauter vers: