Evaleon, un monde sur lequel vous apprendrez à vivre d'une manière ou d'une autre. Suivre des cours dans une école militaire ou vivre une vie normal de ce monde !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 1:23

La rentrée est parfaite, j'étais assis à côté d'Elya pour mes cours et j'avais retrouvé mes amies d'école. Mais au bout de quelques jours, une bien triste nouvelle m'avait mis dans tout mes états.

Aujourd'hui, alors que j'étais au côté de ma sœur pour un cours d'Evaleonnien, la professeur, suite à du bavardage entre certain de mes camarades certaines place furent changés...

" Mina met toi à la table de gauche, Jack, prend la place de Lys et Lys place toi sur le banc entre Elya et Toma s'il-te-plaît. "

Dit sans vergogne notre tutrice, cela m'arrachait une expression plein de surprise. Quoi ? Mais de quel droit je devais changer de place !

" Madame ? " J'interrompis alors " Je peux conserver ma place auprès d'Elya ? "

" Tu verras ça avec ta camarade d'école, le cours reprend. "

C'est alors que notre professeur, sans ménagement, se tourna de nouveau vers son tableau pour écrire au feutre noir dessus. Intérieurement, j'étais très en colère. Elle n'avait pas le droit de faire ça... Cette place était à moi, personne d'autre.

Bien, vu que c'est la nouvelle qui bouge, je ne vais pas bouger de ma place. Elle comprendra bien qu'elle devra se placer à côté de moi et non entre ma soeur et moi. Au pire des cas, je lui expliquerais qu'Elya est mentalement limité et qu'elle ne peut décemment pas rester loin de moi trop longtemps quand elle est dans un lieu publique comme ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 1:38

Cela faisait quelques jours voir même une semaine que les cours venaient de commencer, pour Lys, c’était le temps de travailler. Elle aimait Evaleon. Les cours étaient intéressant, il n’y avait pas mieux. L’établissement était merveilleux, l’infirmerie aussi… A deux fois elle y fut emmener par le prof de sport après s’être évanouie. Qu’importe le détail, elle ne devait pas oublier de prendre ses vitamines, là sur le coup elle n’avait pas oublier, de plus… Normalement ils devaient avoir contrôle aujourd’hui ! Elle s’y était préparée, oui, les révisions avaient été faites et ses cours étaient à jours. Alors qu’elle pensait que l’interro aller être donnée, les bavardages se firent fort aux yeux de la prof qui décida de changer les places de chaque élèves. Enfin pas tous… Lys devait se mettre entre le frère et la sœur, Toma était le délégué de classe. Et cela ne lui donnait pas de privilège. Lys prit donc ses affaires, se leva, pas un bruit. Elle était avec une certaine allure présente derrière Toma. Le silence était tombé. Que ce soit élèves ou même la prof, personne n’osa rien dire, Lys fit ce qu’il y avait de plus logique à faire… Elle posa ses affaires entre Toma et Elya, décalant légèrement Toma pour avoir sa place, elle ne daigna pas la regarder, juste qu’elle déclara.

« Si cela le dérange, d’être à mes cotés, il peut se déplacer ailleurs. »

Ouvrant son cahier, elle ouvrit aussi sa trousse et prit son stylo, prête à écrire le cour et même l’interro si elle tombait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 1:47

Alors que j'avais vissé mes fesses sur se banc, déterminé à ne pas bouger, presque épaule à épaule avec ma sœur...! Je vis les affaires de la nouvelle se mettre entre le maigre écart que j'avais laissé les miennes avec celle d'Elya. Elle me décala alors sans aucune gêne et s'assit sèchement, ne me disant qu'en guise de réponse.

« Si cela le dérange, d’être à mes cotés, il peut se déplacer ailleurs. »

Cette phrase était adressé au professeur ou bien Elya... Cela n'allait pas se passer ainsi. Alors que je m'apprêtais à lui répondre, le bruit de la trousse vint à me couper, je rouvris alors la bouche, mais le son de son cahier, posé avec non-chalance à ce qui devrait être MA PLACE me coupait à nouveau. J'eus une petite expression d'impatience puis je commençais à murmurer à voix basse d'un air gentillet.

" Hum, excuse moi Lys, on... Pourrait échanger nos places ? "


Ma sœur ne réagissait pas, elle écrivait, tête basse. Ses longs cheveux gris voilait son visage. Elle avait intérêt à me défendre sur ce coup là !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 1:57

Le cour ne sembla pas encore avoir totalement repris, Lys garda patience, après tout ce serait mal vue de sa part de demander à ce que le garçon prénommé Toma s’éloigne d’elle, elle n’irait pas mentir. Mais si c’était un de ses garçons qui jouait de ses relations pour faire des attouchements ? Lys avait peut être regarder un film de trop certes… Mais qu’importe, sur l’instant présent elle était là où l’on lui avait dit d’aller et nul part ailleurs. Bref, la prof sembla attendre qu’un détail soit réglé, Toma… Lys n’y avait réellement pas prêté attention sur le coup, pour elle c’était un ado de petite taille. Sans plus. Mais pour d’autres, il était un élève dit mignon et charismatique. Peut être… Mais Lys n’avait pas de temps à perdre, elle ne voulait pas avoir le moindre retard scolaire. C’était une battante après tout ! A ses oreilles la voix de Toma parvint et d’un regard qu’elle tourna vers se dernier elle lui répondit.

« Non. »

Mais cela n’en finissait pas à un simple mot, posant son stylo, elle regarda ailleurs dans la classe et lui désigna un coin au loin dans le fond là où il n’y avait personne. Ce fut sans hésitation qu’elle reprit la parole d’un air calme et serein.


« Tu serais peut être mieux là bas. Au moins tu ne gêneras personne. »

Elle n’avait guère baissait la voix, parlant normalement vu que les gens semblèrent attendre la fin de leurs discussion. Pour elle si il ne bougeait pas et continuer dans le sens dans lequel il allait actuellement… Hé bien les choses changeront tout naturellement. La demoiselle reprit son stylo reportant son regard vers le tableau voulant reprendre le cour. Bien qu’un léger vertige sembla se présenter, elle fit comme si de rien été. Dans le plus grand calme toujours, c’était en attente que le cour puisse vraiment reprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 2:12

« Non. »

Non ? Comment ça non ? Non... non ? Elle allait me laisser ainsi, sans pression la demoiselle ? Je voyais qu'elle posait son stylo, observant la classe pendant quelques instants. Cette grande amazone, surement plus age que moi vu son physique, désigna alors du bout du doigt une place bien en fond de classe où aucun élève n'y était pour le moment encore attribué. Mon regard se tournait alors vers celui-ci, puis quand je commençais à entendre la voix de ma camarade reprendre, je me remis immédiatement à la regarder droit vers son bandeau noir.

« Tu serais peut être mieux là bas. Au moins tu ne gêneras personne. »

Je ne gênerais personne ? Première nouvelle pour une élève qui squatte ma place depuis déjà trop longtemps à mon goût. Elle faisait en plus en sorte de parler assez fort pour que tout le monde l'entende. Bravo Miss, je vois qu'on veut faire son intéressante dès l'entrée de jeu. Mais le faite de monter sur ses grands chevaux, se prétendant probablement mieux que moi, n'allait pas du tout lui faire gagner la partie. POUR UNE FOIS, que j'ai une place à côté de ma sœur pour veiller sur elle, je n'allais pas laissé échapper celle-ci de ci tôt. C'est bien simple, si se genre de chose se réitéré, je ferais en sorte de faire un mot du docteur pour que ma sœur soit à côté de moi à tout les cours.

Je fis paraître un aspect gênée de cette voix si haute, j'en venais même spontanément à faire des signes de main pour qu'elle baisse le volume, lui répondant d'une voix gênée en chuchotant.

" Chhh... Parle pas ci fort on va déranger le cours voyons... Je ne peux pas rester loin de ma soeur, elle... " Je fis alors une mou d'autant plus gênée en reprenant d'une voix très discrète pour que seul elle et moi puissions entendre. " Elle a une phobie sociale, j'ai peur que se changement de place brutal la perturbe totalement et lui face perdre ses moyens... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 2:25

Le regard ne se tourna pas vers Toma, il pouvait parler, mais Lys ne voulait pas regarder la face de Toma, enfin qu’importe, il sembla se montrer insistant donc elle y prêta une petite attention. Sans dire le moindre mot, c’était avec une attention incroyable qu’elle écouta, sans rien ajouter. Ce qu’elle saisit de lui, c’était le fait qu’il se servait de sa sœur comme excuse, Lys tourna donc le regard vers celle ci. Elle sembla attendre que le cour commence aussi, de plus Lys n’y voyait rien de … Bizarre. Elle avait l’air d’aller bien, chose qui lui suffisait amplement pour elle pour remballer son camarade de classe. Le fait qu’il ai chuchoté que pour seulement eux deux s’entendent ne lui inspirait pas confiance, Lys voulait absolument reprendre le cour et lui voulait la faire passer pour la fautive, enfin… Dans un sens elle avait un professeur particulier au cas où elle sombrait. Forte heureusement là elle pouvait tenir. Le léger vertige de tout à l’heure devait être dû à une forme d’agacement, qu’importe. Le regard qui revint sur Toma, elle prit d’une voix choquée.

« Comment ? »

Sur le coup, Toma avait fait un échec critique, il ne c’était pas adressé à n’importe qui après tout, Lys c’était celle qui écrasait ceux qui la gênait, qu’ils soient amis ou non. A bien regarder Lys se moqua d’avoir des amis, elle ce qu’elle voulait c’était suivre les cours ! D’un grand soupire elle tourna le regard vers la prof.

« Professeur… Toma aurait apparemment un problème gastrique… Pourriez je vous prie nous autoriser à ouvrir une fenêtre de là où il pourrait se placer assez proche pour ne pas… Gêner ? »

Voilà, il avait chercher à batailler, mais Lys n’était pas du genre à abandonner, tout les moyens étaient bons pour pouvoir reprendre les cours, et ce dernier allait comprendre que… La guerre était déjà perdue pour lui. Elle n’en rajouta pas un mot. Gardant son regard vers la prof et attendant que cette dernière réagisse, après tout, il fallait éliminer les… Parasites. Mais par politesse elle revint observer Toma de son regard et ajouta.

« Pardonne moi. Je sais que tu ne voulais pas qu’on le sache, mais… C’est pour ton bien. »

Cette dernière phrase devait faire l’effet d’une lame perçant l’être de Toma. Mais une lame bien aiguisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 2:52

« Comment ? »

Répondit-elle d'une voix choquée. Parfait, elle avait gobé comme un gentil petit poisson le souci d'Elya. La petite nuisible qu'elle était allait me laisser gentiment la place pour que je puisse être au côté de ma petite sœur qui ne disait un mot. Alors que je souriais avec compassion face à elle, je l'a vis pousser un soupire et regarder mon professeur.

« Professeur… Toma aurait apparemment un problème gastrique… Pourriez je vous prie nous autoriser à ouvrir une fenêtre de là où il pourrait se placer assez proche pour ne pas… Gêner ? »

... .... ..... C'est une blague........!!!!!!! Je voyais alors toute la classe tourner les regards vers moi y compris la prof, yeux écarquillés. Je ne pu contrôlé des rougeurs au niveau de mon visage, je crois que c'était un mélange de colère et de gêne. Pourquoi s'en prenait-elle à moi ? Pour une place. Cette jeune fille est une menteuse !
Sans se démener, elle enfonça bien le couteau dans la plaie en me regardant.

« Pardonne moi. Je sais que tu ne voulais pas qu’on le sache, mais… C’est pour ton bien. »

Ok, tu veux la jouer sur se terrain ma petite chérie ? Nous allons jouer au même jeu. Je n'ai même pas besoin de voir ton regard pour savoir que tu viens de me lancer un défi, mais moi contrairement à toi, je suis connu à Perce-Ciel. Je me mis alors à la regarder d'un air interloqué, grand sourire sympathique.

" Ah tu as dû te tromper Lys, je n'ai aucun problème gastrique. Je pense juste que ça t'en a filé un parce-que je t'ai expliqué que ma sœur à des petits soucis de santé et qu'elle avait peur d'être trop éloigné de moi. Mais je t'en prie, continue donc de te ridiculiser avec des blagues du style pipi caca. La prochaine étape, c'est quoi ? La bouteille d'eau sur ma chaise pour faire croire à la classe que je suis incontinent aussi ? "



J'avais repris un ton normal, toute la classe avait entendu et cela arrachait d'ailleurs des hoquements de surprise. Les élèves étaient désormais entrain de regarder Lys, j'entendais déjà des murmures la discrédité. Pour ma part, je n'avais aucun remord, j'étais là à soutenir mon visage avec mon poing sans lâcher du regard la nouvelle. Des curieux sentaient légèrement de loin ma place, je n'avais rien à me reprocher, je sentais bon.
Je tournais breffement le regard vers Elya, qui eut un léger tremblement visible alors qu'elle maintenait son regard sur sa feuille blanche, stylo en main. C'est parfait petite sœur, craque, discrédite la méchante Madame qui m'a volé à toi. Le professeur un peu gêné par la situation pris la parole...

" Lys, Toma, si c'est pour vous disputez sur des sujets aussi sordide, je vais vous changez de place. Allez régler vos comptes dehors ! "

" Si tel est votre désire Professeur... " Je répondais d'un ton respectueux

Mais il n'y a aucun souci Madame, tant que je récupère la place qui m'est dû. Je me levais du banc, saluant poliment mon professeur en me courbant à la manière d'Achval, le pays dont je venais, puis je me décalais pour laisser poliment sortir ma camarade de la place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Mer 14 Déc - 16:19

Lys n’esquissait pas le moindre sourire préférant rester dans le sérieux, bien qu’elle eut du user d’un stratagème des plus délicats. Son regard resta vers la prof pour que le cour reprenne, le parasite quand à lui était peut être abattu, à moins qu’il ne soit une espèce de cafard. Ses insectes étaient bien résistant, il fallait bien sûr faire attention à ce genre de créature dégoûtante. Une chose illogique sortit des lèvres de Toma, alors qu’avant il avait parlé assez bas pour que seulement elle l’entende par rapport aux soucis de sa sœur, soucis que Lys ne sembla pas avoir remarquée. C’était tellement étrange, mais cela montra tellement qu’elle avait touché un point sensible, Toma était donc le genre de personne à chercher à attirer l’attention, une célébrité local alors… Mais qu’importe, un insecte reste un insecte, de plus celui là était à écraser, c’était une nuisance. Restant humble la demoiselle n’en répondit rien, laissant même la prof répondre car celle ci s’agaça de la situation.

Toma et elle même furent donc exclu de cour entre autre, dans le fond c’était… Fort dérangeant, de plus se Toma sembla être un abruti extrême, préférant se faire virer d’un cour pour une place… Qu’importe, Lys n’allait pas se rabaisser à son niveau, la demoiselle se leva rangeant ses affaires dans son sac. Pour elle sortir de cour été définitif pour l’heure, elle ne lança pas un regard à Toma, ne lui donnant pas la moindre importance mise à part celle d’un insecte. Les élèves les regardèrent sortir sans dire le moindre mot, Lys avant de sortir déclara une phrase des plus honnêtes.


« Veuillez me pardonner pour la gène. »

S’en suivit de ses pas qui la mena à l’extérieur de la pièce, elle ne fixa pas Toma, l’ignorant. Ce fut une fois dans le couloir qu’elle soupira, ne disant rien, sachant très bien que Toma jouerait de sa réputation si il le fallait pour la déranger. Quel parasite se type. C’était la pensait de la demoiselle, celle ci sembla se saisir d’un vertige, se plaquant contre le mur légèrement pour ne pas tomber, elle soupira de sa faiblesse. Ce n’était pas la chose la plus amusante au monde d’être en manque de vitamines. D’un léger mouvement ,elle se redressa, Lys ne voulait pas que ce Toma vienne l’assister, déjà qu’il était juste qu’un simple parasite, elle ne voulait pas qu’il se mêle de ses problème à elle. Ce raté mérité d’être effacé voir même corrigé ! Mais qu’importe, ce n’était pas le lieu ni même le moment pour tout cela. Menant des lors son regard vers la fenêtre, le ciel était dégagé, ce n’était pas souvent qu’elle observait le ciel. Peu importe.

« Bon. Tu as gagné, tu m’as fais perdre du temps. »

Mais en vérité, ce qu’il avait gagné était une ennemie qui n’hésiterait pas à l’écraser au moindre instant possible. Hors Lys était une stratège dans le fond, donc elle n’allait pas s’acharner. Sur le coup, elle devait établir un nouveau plan, la retraite stratégique devait s’appliquer, mais là, pas l’envie, elle ne le fixa pas sur l’instant, attendant quelques secondes. Préférant des mouvements assez lents sur l’instant, pour éviter d’être prise d’un nouveau vertige. Lys fixa le cafard de Toma, attendant de voir la réaction de se dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Jeu 15 Déc - 17:41

J'avais suivis ma camarade hors de la classe, me permettant même une galanterie en lui ouvrant la porte pour la laisser passer et regarder ses courbes qui j'avoue, était plutôt belle à voir. Doucement, je fermais la porte derrière nous, nous étions seul dans le couloir éclairé par les fenêtre.
La nouvelle soupirait, ne parlant pas, elle se contentait de se mouvoir proche de moi, se plaquant faiblement au mur avant de se redresser. Je crois qu'elle n'allait pas très bien à voir sa pâleur, je me tenais prêt à appeler le professeur si elle faisait un malaise... Lys partit alors à la fenêtre, observant l'extérieur au travers de son bandeau noir. Elle me disait alors.

« Bon. Tu as gagné, tu m’as fais perdre du temps. »


Ah, enfin elle avait compris. Je gagne cette partie, la place reste à moi. j'esquissais un léger sourire de satisfaction qui se changea en un visage beaucoup plus compréhensif et sympathique. Mon interlocutrice se retournait alors vers moi, me fixant... Je pris une expression un peu gêné.

" Il ne s'agit pas de perdre ou de gagner Lys, si je te demandais cette place, ce n'était pas pour le plaisir de t'embêter. Même si c'est trop tard... Passons... Je voulais juste rester auprès de ma sœur, je dois veiller sur elle le plus possible, on me l'a demandé. Alors, je te l'accorde, je me suis montré insistant, maladroit, je l'assume... Mais ta réaction à été un peu disproportionné. Au pire on en aurait discuté après le cours pour rien louper de ce qu'à dis la prof... Si tu veux, je peux même en parler avec toi après celui-ci avec ma petite sœur.  "


Voilà, avec cette nana, il va falloir pas trop la jouer rentre dedans et au pire des cas, si vraiment je n'obtiens pas ce que je veux... Le simple faite de parler à un médecin en présence d'Elya me permettra d'avoir un mot, ainsi, ce n'est pas que durant le cours d'Evaleonnien que j'aurais une place à ses côtés, mais à tout les cours. Ça serait dans l'idéale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Jeu 15 Déc - 17:59

La voix du cafard reprit, il parlait du fait qu’il ne s’agissait pas de gagner ou de perdre… En fait il n’avait réellement rien comprit, était-il si stupide ? Qu’importe, là n’était pas le plus important, en fait il sembla vouloir rabâcher le fait que sa sœur soit souffrante. Enfin un truc dans le genre. De plus il ajouta que ce n’était pas pour le plaisir de l’embêter ce qu’il faisait. Ah ? Dans la tête de Lys il mentait autant qu’il ne respirait. Si il voulait réellement veiller sur elle, il la laisserait respirer. C’était la pensée de Lys, elle ne connaissait pas les liens fraternel entre les deux. Mais cela là dérangea tout de même le fait qu’il déclare ça comme ça. Certes elle avait l’âge de comprendre, mais… Non Toma elle ne pouvait pas l’encadrer. Pourquoi ? Dans sa façon d’agir peut être ? Oui sûrement. Il parla de sa réaction disproportionnée, certes, mais elle pouvait lui faire croire qu’elle avait ses règles, l’excuse passerait facilement. Malheureusement pour lui, il n’en valait pas la peine. Elle rebondit des lors vers une de ses paroles.

« Oui tu aurais pu attendre après l’heure de cour. »

La voix calme qu’elle employa montra de plus qu’elle n’aurait pas lâcher la place, pourquoi laisser un cafard avoir ce qu’il désire ? Autant le sévir d’avantage. Mais bon, la vengeance que Lys aura sur lui, ce ne sera pas par rapport à Elya, mais au fait qu’il l’ai fait raté un temps qui pour elle était précieux. Réfléchissant elle dit alors.

« Je pense que tu ne laisses pas assez respirer ta sœur, tu voudrais vraiment son bien tu aurais pu rester à ne rien dire mise à part l’observer de temps en temps. »

Un léger souffle et elle ne le fixa pas, elle préféra limite l’ignorer attendant, de toute manière se serait étonnant qu’ils retournent en cour maintenant. Lys en avait que faire de Toma, elle s’inquiétait plus pour son retard que de la vie de se dernier, mais si il voulait l’entraver, c’est en l’écrasant qu’elle lui fera comprendre qu’il ne faut pas la gêner. Pauvre cafard, si seulement il savait où était sa vraie place. Voilà ce que pensa Lys sur le coup, mais ne voulant pas perdre de temps, elle tenta de se souvenir qu’elle serait le prochain cour. Ah… Cool c’est le sport ! Cour où elle n’a pas trop à s’occuper des autres. Juste d’elle même, surtout si le professeur les fait courir comme il fait toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Jeu 15 Déc - 21:33

« Oui tu aurais pu attendre après l’heure de cour. »

Je hochais la tête, avec un visage désolé pour lui montrer que j'avais été très maladroit... Est-ce que c'était vrai ? Non, pas du tout. En réalité, j'étais juste content qu'elle me laisse avoir raison car J'AI raison. Aller Lys, j'ai gagné. Avec de la chance, tu es peut-être aussi intelligente pour le comprendre que belle physiquement. Tu vas me dire, on ne gagne pas le gros lot à chaque fois... Je ne pense pas que tu l'es gagné.
Alors que je restais là, plein de "gêne" au beau milieu du couloir, elle me répondit d'un air pensif.

« Je pense que tu ne laisses pas assez respirer ta sœur, tu voudrais vraiment son bien tu aurais pu rester à ne rien dire mise à part l’observer de temps en temps. »

De quel droit elle vient se mêler des affaires qui ne l'a regarde pas. Elle connait Elya depuis assez longtemps pour savoir qu'elle sait se débrouiller seul ? Sans moi, elle ne serait rien. Rien, insignifiante, elle n'aurait même pas sauté une classe pour me rejoindre. Je dirais même qu'elle a bien de la chance de m'avoir. Je contrôlais cette frustration de recevoir une leçon de cette grande dinde et je repris d'un air compatissant.

" Je sais... Je m'en excuse sincèrement, j'ai été maladroit. Sur le coup, j'ai réagis impulsivement par inquiétude pour elle. Après, sans vouloir te vexer, tu ne la connait pas, ni elle, ni ses soucis. Je suis surement à cheval avec elle oui, mais c'est par ordre. Et quand j'ai eu le malheur de vouloir la laisser se débrouiller en la laissant tranquille... Ça a été... Enfin... "


La fin de ma phrase était teinté de gêne, laissant bien comprendre que la suite avait été catastrophique. Je soupirais alors, un peu tristement. Ma tête se baisser peu à peu alors que je m'étais les mains dans mes poches.

" C'est un peu dur pour ma sœur et moi... Mais je ne perd pas espoir qu'il y  a des jours meilleurs. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lys Noirlune

avatar

Messages : 12
Ton perso en 3 mots. : Ecrase ses adversaires.
Citation : Je ne peux me permettre d'échouer !
Date d'inscription : 14/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Jeu 15 Déc - 22:25

La gêne se fit ressentir dans la voix de ce petit cafard, Lys sentait qu’elle était sur un sujet sensible, mais ce n’était pas intéressant de tout sortir d’un coup, pour elle, ce n’était qu’une manière de trouver la faiblesse de son adversaire. Et sur le coup elle sembla aller au bon endroit avec sa pelle, à creuser encore. Mais marquer une pause pour lui faire croire qu’elle n’avait pas saisit serait tout aussi drôle. Que faire que faire ? Lys ne savait pas vraiment, de plus il la fatigué à parler. Bien sûr elle en avait complètement rien à faire de lui, Elya semblait avoir un soucis mais pas d’elle même, un parasite s’agrippant à elle. C’était ça le problème ! Le vrai problème ! Mais qu’importe, elle n’allait pas jouer l’assistante sociale. Bien sûr qu’elle avait d’autres chats à fouetter, mais là un cafard devait être anéantie ! Elle resta à réfléchir pendant qu’il parlait, ne l’écoutant pas entièrement, vers la fin elle n’écoutait plus étant dans ses pensées. Quand elle revint à le regarder, elle reprit parole, prenant une voix délicate et calme, mais sans pour autant se montrer douce ou glacial envers lui, un ton des plus neutre en vérité.

« Ôte moi d’un doute… Est ce qu’elle t’aide pour tes exercices maison ? »

Cette question n’était pas lâcher innocemment, en vérité c’était pour essayer de comprendre les liens fraternel, de ce fait elle préféra jouer finement en faisant attention à la moindre mine. Effectivement elle qui n’avait pas de frère ni de sœur… Pouvait faire croire que cela lui piqua sa curiosité. Alors qu’au plus profond d’elle même là elle se compara à une araignée tissant sa toile. Une toile qui bien préparée sera fatale pour un vulgaire cafard. Perdre du temps… C’était une chose qu’elle n’aimait pas. Surtout en cour !

« Je n’ai pas de frère ni de sœur, alors j’essaie de comprendre. »

La question et cette phrase permettaient aussi de savoir si il allait la prendre pour une sombre idiote ou non. Qu’importe, Toma n’était pas quelqu’un qu’elle pourrait apprécier et cela… Qu’importe à quel point il essaierait de se rattraper, se servir de sa sœur comme excuse… Pourquoi la famille n’a pas fait un mot au directeur ? Ou aux professeurs. Tout le monde serait content au moins ! Dans le fond Lys n’avait fais que suivre les directives de sa prof. Mais le cafard lui… Enfin, elle avait encore ses chances de l’exterminer. Mais Lys prendra donc son temps, pour mieux découvrir les failles pour ainsi bien atteindre la faiblesse de ce vulgaire Toma. Croisant les bras elle attendit que ce dernier vienne lui répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toma Tosama

avatar

Messages : 13
Ton perso en 3 mots. : L'attachant faussement gentil.
Citation : Besoin d'aide ?
Date d'inscription : 13/12/2016

MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   Jeu 15 Déc - 23:01

« Ôte moi d’un doute… Est ce qu’elle t’aide pour tes exercices maison ? »

Elle m'avait répondu avec tellement de neutralité et de calme que cela m'avait totalement déconcerté. Je l'a fixait doucement, avec interrogation. Mais cette nana était-elle totalement débile ou juste inintéressée par ce que je disais ? C'est alors qu'avant même que je ne réponde, elle expliquait toujours du même ton qu'elle n'avait ni frère ni sœur, qu'elle essayait tout simplement de comprendre.
Cette manie de me couper la parole avec des bruits ou des paroles. Dommage qu'elle n'est pas un frère comme moi pour lui apprendre le respect. Il y a des claques qui se perde haha.
Bon, au moins je comprends. Oui, elle est partit sur de mauvaise base en me faisant la leçon alors qu'elle n'a ni frère ni sœur... Je ne savais quoi lui répondre, la vérité fantasmée ou un mensonge. Quoi qu'il en soit, il fallait une réponse à Madame. Elle attendait d'ailleurs celle-ci avec impatience à voir sa posture, bras croisé.

" Tout dépend j'ai envie de dire... Je sais qu'au début, c'était beaucoup moi qui l'aidait. Je lui passais mes cours car elle s'ennuyait avec les siens à la fin... Maintenant, quand j'ai besoin d'aide, on révise ensemble. Normale, on est dans la même classe ahah. "

Elya est brillante blablabla... Intérieurement, je soupirais. A la maison il n'y en a que pour elle quand les parents sont là. Elya, la fierté, Elya l'intelligente. On se dit pas qu'une personne est là pour la pousser au cul pour qu'elle réussisse non ? Sans moi, elle ne resterait pas des heures entières à réviser de manière acharné. Je suis sa source de motivation après tout, mais bien-sûr, personne n'est là pour m'applaudir comme elle.
Ma cadette me gave avec ça... Elle est ingrate. Je suis obligé de lui faire comprendre qu'elle doit me remercier et dieu sait que c'est difficile parfois. Mais dans la vie, il faut s'accrocher. Malgré le tannage de mes parents parce-que " la brillante " Elya à sauté une classe à Perce-Ciel, moi, petit moi mal aimé, je vais pouvoir toujours avoir un œil sur elle désormais. Ainsi je serais sûr qu'elle ne se fera pas de mauvaise fréquentation et qu'elle continuera d'étudier et réussir !

" Le cours termine dans 20 minutes, je te propose de rentrer maintenant que le sujet est clos. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle n'a pas le droit ! [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. So ridiculous !
» Elle se glissait dans les ruelles [libre]
» Une tâche de chocolat chaud ? Sur ton chandail préféré en plus ? (libre pour homme ;) )
» Dream [Libre]
» LA DEFENSE D'UN OU DES A SA SAINT lavalas ou gnbist EST-ELLE UN DROIT SACRE ????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evaleon :: Perce-ciel  :: Les salles de classe :: Etage 2 :: Salle d'Evaléonnien-
Sauter vers: