Evaleon, un monde sur lequel vous apprendrez à vivre d'une manière ou d'une autre. Suivre des cours dans une école militaire ou vivre une vie normal de ce monde !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elya Tosama

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Je suis poussière...
Citation : Un grain de sable à son importance, pas dans mon cas.
Date d'inscription : 15/12/2016

MessageSujet: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   Jeu 29 Déc - 21:11

Musique dans les oreilles, je traversais les couloirs de Perce-Ciel en quête de retrouver mon casier et prendre d'autres de mes livres de cours. Mes pas résonnaient sur se parquet de bois, j'étais plongé dans mes pensées et la mélodie que j'écoutais ne m'aidais pas à sortir de ma bulle...

Arrivé à mon casier, j'ouvris celui-ci à l'aide de ma clef. J'allais alors trouvé quelque chose de surprenant à l'intérieur de celui-ci pourtant toujours si ordonné.

" Qu'est-ce que...? "


Je fus interrompu par mes songes en saisissant se grand pion de jeu d'échec, une étiquette liée par un ruban était accroché à lui. Je regardais à droite, puis à gauche... Personne. Était-ce encore mon frère et ses agissements grotesques qui voulait me faire passer un message ? Je fus alors saisis par la peur. Si je le lis, il allait pouvoir engager son plan, si je ne lisais pas, il allait s'arranger pour me forcer d'avantage à faire un truc que je ne voulais pas faire... Ou alors me laisser tranquille en pensant qu'il s'est trompé de casier ?
Je voulais sur le coup de la crainte jeter le pion à la poubelle la plus proche, mais un éclair avait frappé mon esprit. Toma n'avait pas les clefs de mon casier. Personne sauf ne les avaient. Je ne voyais pas qui aurait pu me poser se pion dedans.

La réponse était dans se message plié, toujours accroché par le ruban à se grand pion d'échec. Je pense que je devais le lire... Je jetais un dernier coups d’œil au couloir pour ne pas être dérangé par une personne qui aurait pu se montrer intrusive puis je l'ouvrais pour le lire.

Monsieur le Directeur voulait me voir en personne après mon cours d'Histoire ? M... Mais, c'est une mauvaise farce où ? Je plissais mes yeux pour regarder l'écriture et la signature sous toutes les coutures. Vraie... Ce mot semblait tout à fait authentique.
Je posais mon dos sur les casier avec le pion dans mes mains, choqué d'avoir un mot du Directeur en personne. Pourquoi voulait-il me voir ? Pourquoi voulait-il me parler...? En personne en plus. Comment je vais annoncer à mon frère le faite qu'il veut me voir seul ?
J'étais comme un fauve en cage, mes pensées se bousculèrent et firent monter mon angoisse, mes yeux devenus rouges, Anna apparu à mes yeux et m'enlaça alors. Je fus tout de suite plus détendu à cette image... Bon, il faut me ressaisir, je n'ai probablement pas fait de bêtise. Probablement ? Non, je n'en ai pas faite ! Je n'ai eu aucune remarque de mes professeurs sauf le faite que mes notes sont toujours et encore meilleures et que c'est impressionnant pour une demoiselle comme moi qui a déjà sauté une classe. En sport, bon... Je ne suis pas au top, mais j'ai la moyenne.
Dans une heure et huit minutes exactement, j'aurais la réponse à mes questions. Je partis en cours, mais toucha un mot à Toma sur le faite qu'il allait devoir rentré seul suite à une convocation du Directeur Maya. Mon frère ne manquait pas de m'assaillir de question toutes aussi inutile les unes que les autres à auxquelles je ne pouvais répondre n'ayant pas la réponse.
Le cours passait, non sans stress pour moi qui n'arrêtait pas de me demander le pourquoi de cet entretien... Monsieur Marshall ayant terminé de nous raconter le récit du développement de la technologie en terre Evaleonienne, je sortis la première et marchait d'une allure rapide jusqu'à mes casiers où je pris un change et un cahier de note.
J'étais partit changer mes affaires, je troquais mes larges vêtements, pull, gros jeans pour une tenue d’apparat aux couleurs de Perce-Ciel, je m'étais même fait une longue tresse pour l'occasion du rendez-vous. Je voulais paraître présentable face à Monsieur le Directeur.

Un peu gênée, je sortis des toilettes et couru jusqu'aux bureau, j'avalais alors ma salive et toqua trois fois à la grande porte en bois, puis je me posta à un pas de la porte, droite comme un I avec mon bloc note à une de mes mains. Mon cœur battait fort dans ma poitrine, les secondes me paraissait des minutes. Que me voulait-il... Que me voulait-il ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Maya

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Excellence absolue et inevitable
Citation : On peut toujours faire plus
Date d'inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   Jeu 29 Déc - 23:09

Le pion d’Echec…
Il venait de son jeu personnel, enfin personnel… Ce jeu d’échec était des trésors de l’académie. Chaque pièces ont été faite en marbre massif, un tapis de soie sur la base inferieure avec, en fil d’or, un magnifique ‘P-C’.
Chaque pièce devait au bas mot valoir un bon million.
Ce Jeu avait servis pour le Huitième directeur comme moyen d’identifier les membres de son équipe secrète. En ce temps-là Perce Ciel avait sa propre équipe d’intervention mondiale, en charge des affaires secrètes.
Maintenant Dimitri utilisait des mercenaires, ou ses contacts a l’armée d’Evaleon pour ces basses besognes, même si cela restait très rare.

Mais le symbolisme derrière toute cette mascarade faisait beaucoup rire Dimitri. Il aurait pu simplement faire venir l’élève à l’aide d’un surveillant, mais l’idée du Pion isolait plus l’individu, avait un coté mystique et poétique.

Le directeur était dans son habituelle aube blanche face aux vitraux de son bureau. La scène de bataille représentée laissant majoritairement filtrer le rouge dans la pièce, l’atmosphère était lourde, oppressante. Sur son bureau l’un des deux écrans, pour le moins modernes, affichait les statistiques de Elya. Des deux fauteuils en bois massif siégeant habituellement devant le meuble, le directeur avait demandé de les faire retirer. A la place se trouvait un siège en bois bien plus inconfortable, pour tester l’élève. De son côté il avait gardé son fauteuil, ou plutôt trône, de directeur a dossier haut et imposant.

Il sortit sa montre et observa la trotteuse sauter de secondes en secondes. Apres un certain temps une grimace de déception se fit voir, jusqu’à ce que des petits coups se fassent entendre contre la lourde porte de son bureau. Il rangeât sa montre, mis ses mains dans son dos observant l’extérieur.

« Entrez étudiant Tosama » dit-il d’une voix lourde et lente. « Je vous attendais. »

Et c’est quand elle entrât dans son bureau qu’il tournât lentement sur lui-même pour la fixer de ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elya Tosama

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Je suis poussière...
Citation : Un grain de sable à son importance, pas dans mon cas.
Date d'inscription : 15/12/2016

MessageSujet: Re: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   Sam 31 Déc - 17:05

J'entendais au travers de la lourde porte de bois massif le timbre de voix si calme et si grave de notre directeur. J'avalais ma salive et approcha ma main tremblante de la poignée de la porte pour l'actionner. Alors que la porte s'ouvrit lentement, je pris une discrète inspiration pour contrôler mon angoisse et je pénétrais dans le bureau luxueux, refermant la porte derrière moi poliment. Je restais debout, à un mètre de la porte avec une posture dès plus droite et contrôlé face à celui qui dirigeait Perce-Ciel.

" Directeur Dimitri Joseph Ivanova Wulberck Dordremac Maya le IVème, merci de me recevoir. "


Je lui répondais avec beaucoup de respect. Je devais le respect à se grand homme et ceux malgré la peur que j'avais de lui. Je faisais en sorte de me convaincre au fond de moi-même que s'il m'avait appelé, se n'était surement pas pour un mauvais comportement. Je suis une personne discrète, une poussière dans un vieux grenier. Là, mais imperceptible, inintéressante aux yeux des gens. Mais alors, pourquoi m'avoir convoqué ? Cette question me brûlait les lèvres, j'étais pourtant loin d'être bravache, jamais je n'allais interrompre Monsieur le Directeur. C'était à lui de me parler. Une fois qu'il m'inviterait à m’asseoir, je lui donnerais le pion d'échec qu'il avait laissé dans mon casier et qui était dans la poche de veste pour ne pas qu'elle s’abîme ou qu'elle se fasse trop remarquer durant son trajet.

Ses yeux d'un bleu persan me fixait, j'avais vraiment la sensation qu'il était là à sonder mon âme, que cherchait-il exactement...? Sur le coup d'un pic de stress, mes yeux devinrent rouges écarlates un très bref instant avant de reprendre leurs couleurs initiales. Il ne fallait pas que je fasse de crise d'angoisse, ce n'était pas le moment.
Mon cœur battait si fort dans ma maigre cage thoracique que je croyais bien que celui-ci allait briser mes côtes pour sortir de ma poitrine et me laisser inanimé sur le sol. Cette vision dès plus glauque se dissipait alors que je restais là devant l'homme qui gouvernait cet établissement, dans une posture toujours maîtrisée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dimitri Maya

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Excellence absolue et inevitable
Citation : On peut toujours faire plus
Date d'inscription : 08/06/2016

MessageSujet: Re: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   Mar 7 Mar - 18:38

Son dossier ne mentait pas, voilà une élève d’une politesse rare. C’est visible et presque risible que le manège de Dimitri avait parfaitement marché sur la jeune étudiante.

-Ne vous inquiétez pas étudiante, vous n’avez rien à vous reprocher, si ce n’est d’être une des élèves les plus brillantes de l’académie.

Dimitri s'assit après quelques secondes dans son fauteuil et joignit ses mains ensemble dans une pose dominatrice.

-Comme vous le savez, mon objectif en tant que dirigeant pédagogique est comme toujours de faire atteindre l’excellence à tous les élèves. Lors de votre dernier conseil de classe, quand j’ai rappelé notre objectif un professeur m’a dit qu’apparemment vous aviez déjà touché l’excellence.

Il observa du coin de l’œil un de ses écrans pour observer le dossier d’Élya. Tout est parfait c’est incroyable… Se dit-il dans sa tête.

-Hélas pour vous, vous n’avez pas encore atteint votre plein potentiel… La seule chose que tout ceci démontre c’est que vos professeurs ont eu atteint le maximum de leur capacité pour vous. J’ai donc décidé en conséquence de prendre le relais…

Dimitri sortit alors un papier montrant un emploi du temps, beaucoup trop complet.

-Si vous acceptez de suivre le traitement spécial que je vous propose vous devrez suivre des cours particuliers tous les soirs jusqu’à la fin de votre parcours scolaire. Ceux-ci seront sur la géopolitique mondiale, l’histoire hors programme officiel, la stratégie militaire poussée, et des arts martiaux d’un niveau bien supérieur. Le tout épicé de temps en temps de sorties extra-scolaires avec moi pour vous faire des relations dans le grand monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elya Tosama

avatar

Messages : 6
Ton perso en 3 mots. : Je suis poussière...
Citation : Un grain de sable à son importance, pas dans mon cas.
Date d'inscription : 15/12/2016

MessageSujet: Re: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   Mar 14 Mar - 14:10

Monsieur le directeur se voulu dès plus rassurant avec moi, allant même jusqu'à féliciter mes capacités scolaires au sein de l'académie. Tout en restant droite, sans un mot, j'écoutais attentivement le proviseur en le suivant des yeux. Il s’assit dans son fauteuil, joignant ses mains ensemble. Ce qu'il pouvait être impressionnant...

-Comme vous le savez, mon objectif en tant que dirigeant pédagogique est comme toujours de faire atteindre l’excellence à tous les élèves. A ses mots, je hochais la tête, gardant un visage sérieux. Lors de votre dernier conseil de classe, quand j’ai rappelé notre objectif un professeur m’a dit qu’apparemment vous aviez déjà touché l’excellence.

Alors que Monsieur Maya observait son écran, je ne pu contenir une légère expression d'intrigue. Moi ? Toucher l'excellence...? Mais je ne suis rien et ô combien j'ai du respect pour mon directeur, il a dû se tromper. Ce n'est pas possible, j'ai encore à travailler ! Je ne suis pas satisfaite des propres devoirs que je rends, les jugeant trop insipide, trop bâclés à mon goût... Je...

-Hélas pour vous, vous n’avez pas encore atteint votre plein potentiel… La seule chose que tout ceci démontre c’est que vos professeurs ont eu atteint le maximum de leur capacité pour vous. J’ai donc décidé en conséquence de prendre le relais…

Qu'il prenne le relai des enseignements...? Le directeur en personne ?! J'avais cru mal entendre, pourtant, il continua en appuyant ses propos devant moi. Si j'acceptais son offre, je vais avoir une charge de travail en plus tout les soirs jusqu'à la fin de mes années, ici, à Perce-Ciel... Apprendre des matières totalement inconnus pour moi, tout ayant pour point commun l'armée. De plus, il voulait même faire en sorte que je rencontre des personnes "du grand monde", comme il disait.

Que faire, que dire ?! J'étais stupéfaite, saisit à cette proposition. Plus moyen de le cacher, mon visage avait bel et bien une faciès autre que ma neutralité et ma fatigue habituelle. J'étais surprise, mes yeux étaient grand ouvert, mes sourcils marquèrent bien que cette soudaine nouvelle m'avait plongée dans un désarroi totale.
Pourtant je ne disais rien, rien ne sortait de ma bouche. Mais il fallait que je lui réponde ! Mes yeux devinrent rouges et l'apparition du fantôme de ma défunte sœur se modela de manière invisible pour les autres devant moi.

Rah, Anna ! Ce n'est vraiment pas le moment !

Je voyais son fantôme se déplacer dans la pièce pour aller vers le directeur Maya, elle était debout à côté de lui et l'observait longuement. Moi, je respirais un grand coups.

" Monsieur le Directeur... C'est... C'est un immense privilège que vous accordez à une simple élève comme moi... "

Si j'acceptais, c'était une occasion de plus pour fuir mon oppressante famille de dégénéré... Mais d'un autre côté, suis-je aussi importante que cela pour mériter une telle attention ? Je n'ai aucun contrôle de mon pouvoir, enfin... Pouvoir, si on peut appeler se don ainsi... Il est inutile, il ne fait que me perturber.
Même Professeur Blayne n'a pas encore trouver le moyen de l'entraîner c'est dire... Et puis, mon frère ne serait pas mieux à ma place...? Moi... Je ne suis... Rien.

A cette pensée, Anna se déplaça à une vitesse fulgurante devant moi, dégageant une aura tout à coup imposante devant moi, signe qu'elle n'était pas contente que je pense cela. Son aura était si importante que la pièce se refroidit quasi instantanément et les lumières artificielles de la pièce baissait en tension.

" Je... J'accepte Monsieur Maya ! "


Sans me contrôler, je fermais alors les yeux puis courbait mon dos pour remercier mon proviseur comme on le ferait dans mon pays, à l’extrême Est d'Archval. J'en profitais pour souffler discrètement puis me redressa.
La représentation de ma sœur c'était alors remis debout à côté du proviseur, l'observant de ses orbites creusées d'un noir profond et mystique. Les lumières peux à peux reprirent leurs luminosités habituelles et la pièce retrouva doucement sa chaleur ambiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un pion sur l'échiquier ! [PV Dimitri MAYA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau pion sur l'échiquier ? [pv Jordan]
» Dimitri Payet (by Eden-Hazard)
» Dimitri Payet
» Death métal [Dimitri & ...]
» Wah ! Si classieux le nouveau pion ! *-*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evaleon :: Perce-ciel  :: Salle des professeurs-
Sauter vers: